Une dame, épouse de bridgeur, va visiter une voyante, car elle a quelques doutes sur les occupations vespérales de son mari.
Devant la boule de cristal, Madame demande à la voyante : "Que fais mon mari ?"
"Il est en train de jouer au cartes.... au bridge plus précisément". Puis après un temps : "Je le vois assis en face d'une charmante personne."
Madame : "J'en étais sûre."
Puis après un autre court temps de concentration, la voyante : "Votre mari va être mort…."
Elle : "Est-ce que je serais acquittée ?"
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Qu'est-ce qu'un bridgeur ?
C'est un petit génie,
Qui joue avec un imbécile,
Contre deux tricheurs !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Publié tous les premier vendredis du mois sur le site du Club de Bridge Saint Lambert

Série 1 à 52

Cliquez sur l'article que vous désirez consulter ...

  1. La règle de 11
  2. La règle de 7
  3. Techniques du jeu pour le déclarant
  4. Purger tous les atouts ?
  5. Impasses avec A D 10 ou R V 10 x x
  6. Tirer en tête ou faire une impasse ?
  7. Redemande en Sans-Atout de l'ouvreur
  8. Points d'honneur, de longueur, de distribution
  9. Points nécessaires pour un contrat
  10. BriTay, programme de bridge gratuit
  11. Ne tournez pas autour du pot !
  12. Intervention à la couleur : test de qualité
  13. Entamer atout ou pas ?
  14. Une technique pour gagner un grand chelem (poisson d'avril 2017)
  15. Entamer d'un singleton atout
  16. Stratégie en tournoi par paires
  17. L'annonce d'une majeure squelettique
  18. Le coup de "Bath"
  19. Le coup à blanc
  20. L'annonce des contrôles en vue du chelem
  21. L'annonce des contrôles en vue du chelem (2)
  22. Le contre "Lightner"
  23. Le squeeze "mexicain"
  24. Défense sur l'ouverture de deux faible
  25. La règle de 4
  26. Les interventions bicolores
  27. Le coup "sans nom"
  28. Entamer d'un As
  29. Enchère insuffisante (règlement)
  30. Entame hors tour (règlement)
  31. Entamer Atout ?
  32. Le règle de 40
  33. Les points "ZAR"
  34. Le Roudi à quatre paliers
  35. Le Roudi à trois paliers
  36. Défausse fautive (règlement)
  37. Ouverture de 3 "multi"
  38. Le passe "Blanche-Neige"
  39. Carte pénalisée (règlement)
  40. Fair-play durant un tournoi
  41. Plan de jeu d'abord !
  42. Le coup à blanc (suite)
  43. Conditions pour un barrage
  44. Le "Double Dummy"
  45. Le 2 Carreau Multi
  46. Répartition des cartes restantes
  47. Le carton "STOP"
  48. Le carton "ALERTE"
  49. L'appel de Smith
  50. Calcul des points de match en tournoi par paires
  51. La convention "Copain"
  52. Les enchères d'essai


 

Publié tous les premiers vendredis du mois sur le site du Club de Bridge Saint Lambert

Série 53 à 104

Cliquez sur l'article que vous désirez consulter ...

        80. Le Texas des mineures
        81. Deux chelems commentés
        82. Le surcontre
 
 

         

 
 
 
 


 

Tournoi par paires

Pour terminer à propos des tournois par paires, cette remarque importante : chaque donne de votre tournoi a le même "poids" par rapport aux autres.
Je veux dire par ceci que si par exemple votre tournoi se déroule en 25 donnes, chaque donne contribue pour maximum 4 % (100 / 4,  en cas de "top") à votre résultat final.
Et donc, se "ramasser" quelques zéros n'est pas en soi très grave, et ne vous plonge pas nécessairement dans les abîmes des dernières places.
En supposant par exemple que sur ces 25 donnes, vous avez fait trois zéros et tout le reste à 50 %, votre score final sera de 46 % : vous avez perdu 2 % (la moitié de la "moyenne") par donne.
 
Il en est tout autrement des ...

 

Tournoi par quatre

 

On passe ensuite à la seconde mi-temps, où les paires de l'équipe B s'intervertiront entre les deux salles, les paires de l'équipe A restant en place (même direction : A reste N/S en salle ouverte, et E/O en salle fermée) et où on jouera les donnes 13 à 24.

A la fin de la deuxième mi-temps, on comparer les résultats, donne par donne.
Si par exemple dans la première salle, la paire A1, pour la donne n°1 a réussi 3SA et que dans l'autre salle la paire B1 a malheureusement chuté 3SA de une levée, l'équipe A marque 400 points dans la première salle ... et aussi 50 points dans l'autre (une chute non contrée non vulnérable).
Le bilan pour cette donne est donc de 450 points en faveur de l'équipe A.
Deuxième exemple, donne n°2, la paire B1 réussi 4 Coeurs juste fait, et la paire A2, dans l'autre salle, réussi 4 Coeurs avec une levée supplémentaire.
Le bilan est donc en faveur de l'équipe A : 30 points (de mieux).

En tournoi par paires, si une paire fait une levée de mieux qu'à toutes les autres tables pour une donne, elle s'octroit un "top".
En tournoi par quatre (en carré comme on dit aussi), ce n'est pas une catastrophe.
Pourquoi ?
Parce que ces points de bridge sont directement convertis en points "IMP" (International Match Points), suivant la grille que voici :
 
 0-10         0    270-310   7  
 900-1090      14  
 2500-2990    21 
20-40  1  320-360   8
 1100-1290  15  3000-3490  22
50-80  2  370-420   9  1300-1490  16  3500-3990  23
90-120  3  430-490  10  1500-1740  17  4000 et +   24
130-160  4  500-590  11  1750-1990  18    
170-210  5  600-740  12  2000-2240  19    
220-260  6  750-890    13  2250-2490  20    

Explication : pour une donne, le gain de l'équipe qui "remporte" cette donne est converti via ce tableau : les nombres en gras sont les IMP; ainsi, dans notre premier exemple, l'équipe A ayant remporté 450 points reçoit donc 10 IMP (fourchette entre 430 et 490), alors que dans le deuxième exemple, l'équipe A, qui a 30 points de bridge, ne reçoit que 1 IMP.

On constate donc que :

  • Une petite différence entre les résultats d'une donne dans les deux salles, typiquement une levée de mieux, ou un contrat à 3SA réussi dans une salle alors que dans l'autre salle la paire est allé au contrat de 4 Coeurs, réussi, rapport très peu, voir rien du tout (10 points de bridge = 0 IMP).
  • Par contre, rater une manche ou empailler un chelem d'un côté et pas de l'autre, là ça rapporte beaucoup : 10 IMP dans notre exemple.
  • Les IMP qu'on gagne ou qu'on perd d'une donne à l'autre, pouvant fortement varier, le "poids" d'une donne peut être quasi nul ou, au contraire, considérable : par exemple, un petit chelem Pique annoncé et réussi, vulnérables, dans une salle, mais pas annoncé dans l'autre (4 Piques + 2), rapporte très exactement 15 IMP à l'équipe qui a annnoncé ce chelem ! Une petite catastrophe, qu'il sera difficile à rattraper, vu que les petites différences d'une salle à l'autre ne rapportent quasi rien.

Contrairement au tournoi par paires, il ne faut donc pas prendre le risque, même faible, de chuter une manche en adoptant un plan de jeu qui permet, parfois, de faire une levée de mieux : le risque n'en vaut pas la chandelle, puisque la levée de mieux va rapporter, si elle est faite, 1 IMP, alors que la chute de ce contrat "pousse-carton" va rapporter une dizaine de points IMP aux adversaires !

Lors des enchères, en tournoi en carré, il n'est nul besoin d'être aussi agressif qu'en tournoi par paires : une chute de plus, pour "eux", ça ne rapporte pas grand chose.

 

Vous jouez régulièrement dans votre club de bridge favori (le CBWSL, je l'espère !), toutes les semaines ?

Tournoi par paires

Le tournoi qui y est proposé est un tournoi par paires. Lorsqu'il y a suffisamment de paires, vous faites partie du champ Nord/Sud (ou Est/Ouest) pour toute la durée du tournoi (mouvement Mitchell). Le classement général (il y a en fait deux classements, un pour le champ Nord/Sud et un pour le champ Est/Ouest) se fait en points de match dont voici la façon de le calculer, sur base d'un exemple.

Supposons qu'il y ait 8 tables. Nous jouons alors un "Mitchell" de 7 tours de 4 donnes. Pour chacune des 28 donnes, on calcule les points (de match) de la façon suivante : tout d'abord on définit le top comme étant le nombre de fois que la donne est jouée moins un, le tout multiplié par deux. Dans notre exemple, le top est donc à 14 (2 * (8 - 1)). La paire qui a fait le plus de points sur la donne remporte le top. La seconde, le top moins deux, puis le top moins quatre, puis moins six etc... En cas d'exaequo, on additionne les points et on divise par le nombre d'exaequo : si par exemple il y a deux résultats identiques (en points de bridge) à la troisième place, on additionne les points de match des troisième et quatrième et on divise par deux. Dans notre exemple, cela donne (10 + 8) / 2 = 9. Ce nombre est toujours un nombre entier (je peux fournir la démonstration si nécessaire !).

Enfin, on divise ces points par le top, et on l'exprime en pourcentage. Le top est donc converti en 100 % etc...

Le classement général se fait en totalisant les pourcentages par paires et en divisant par le nombre de donnes.

En pratique, en tournoi par paires, la stratégie à adopter est de prendre de petits risques pour essayer d'améliorer son pourcentage, d'être plus agressif pour, par exemple chuter de deux levées, même vulnérables, en compétitif contre une paire qui a une manche à jouer, vulnérable aussi, par exemple.

Ainsi si vous êtes à la tête du contrat de 3 Sans-Atout "sur table", mais qu'il est possible de réaliser, avec un petit risque de chuter, une levée supplémentaire, il est conseillé de le faire, car cela peut rapporter un "top", ou plutôt un "zéro" si vous êtes le seul à ne pas le tenter, alors que c'est, comme on dit, dans les cartes.

Autre exemple, non vulnérables contre vulnérables, n'hésitez pas à pousser vos enchères à 4 Piques, si vous estimez que les adversaires ont un contrat à 4 Coeurs "pousse-carton" : même contrés, et même si vous chutez de trois levées, les adversaires n'encaissent que 500 points au lieu de 620. Petite différence de 120 points, mais qui peut être une grande différence en points de match.
En effet, si la majorité des paires de votre champ a, aux autres tables, annoncé 4 Piques, contré, non vulnérables, trois chutes, mais que vous avez laissez les adversaires réaliser leur contrat de 4 Coeurs vulnérables, vous encaisserez en points de match pas loin d'un zéro, vu que vos adversaires inscrivent 620 points dans leur colonne à votre table, contre seulement 500 aux autres.

En d'autres mots, en tournoi par paires, une petite différence à la marque pour avoir de lourdes conséquences en points de match.
 
Et les match par quatre, me demanderez-vous, de quoi s'agit-il ?
Patience, ce sera l'objet du prochain hebdobridge !